Une rénovation neutre en énergie, comment faire ?

Batibouw, le salon annuel de l’habitat pour les particuliers en Belgique, en est à sa 60e édition. Le Belge a une brique dans le ventre, ce n’est un secret pour personne. Néanmoins, il y a encore du pain sur la planche. Les habitations belges figurent parmi les plus vétustes d’Europe, synonyme d’une énorme consommation d’énergie. Pour réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre, nous devons rénover deux fois plus d’habitations que nous ne le faisons aujourd’hui. « Avec une révision en profondeur de votre isolation, l’installation de panneaux solaires et d’une chaudière à condensation, vous réalisez d’emblée de grands progrès, » affirme Bram Van Gaelen, Strategy & Business Developer chez essent.be.

 

 

Évaluez votre isolation

Vivre dans une habitation sobre en énergie, cela commence par une maison bien isolée. L’isolation est même obligatoire pour être conforme à certaines normes énergétiques. « En investissant dans une énergie durable, vous avez la garantie de faire des économies sur votre facture d’énergie. Il y a une grande perte de chaleur dans une habitation faiblement isolée par le toit, par les murs, par les fenêtres, par le sol et par les portes, » précise Bram Van Gaelen.

Bref, s’il n’y pas de pertes de chaleur, il n’y a pas de thermostat qui fait inutilement des heures supplémentaires. L’hiver, la chaleur reste à l’intérieur et l’été, elle reste à l’extérieur. Cela procure très vite un avantage de 30% sur la facture d’énergie mensuelle. « Et comme vous pouvez bénéficier de primes, l’isolation vaut largement l’investissement. Surtout en Wallonie, où les primes ont récemment triplé. »

 

Générez votre propre électricité avec des panneaux solaires

Les panneaux solaires sont eux aussi générateurs d’économies. Lorsque les subsides et les primes ont disparu il y a quelques années, alors que le prix des panneaux était encore élevé, le marché s’est effondré. « Entre-temps, le prix d’un panneau solaire a fortement diminué. Si, en 2008, une installation domestique coûtait encore en moyenne 30.000 euros, cette somme est aujourd’hui ramenée à 6.500 euros. Aussi, il ne faut pas s’étonner que le marché des panneaux solaires continue de grandir », constate Bram Van Gaelen.

Le délai d’amortissement des panneaux solaires dépend de différents facteurs, dont le nombre de panneaux, l’orientation et l’inclinaison du toit. En moyenne, ce délai est de huit ans. « Concrètement, un seul panneau solaire produit suffisamment d’énergie pour 365 douches par an, mais l’économie d’énergie n’est pas le seul avantage, dit Bram Van Gaelen. « Outre le rendement financier, les panneaux solaires vous permettent de produire votre propre énergie verte, d’augmenter la valeur de votre maison et de contribuer à un monde plus propre. »

 

Optez pour une chaudière à condensation

Outre une isolation en profondeur, vous pouvez également faire des économies d’énergie en choisissant un système de chauffage peu énergivore. Si vous vous chauffez au gaz, l’installation d’une chaudière à condensation à plus haut rendement peut générer une économie substantielle. « Compte non tenu des subsides, vous aurez, grâce aux économies d’énergie, amorti le prix d’achat de votre chaudière après environ onze ans, ajoute Bram Van Gaelen. Vous pouvez combiner cette chaudière à condensation avec des installations d’énergies renouvelables telles qu’un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur. Dans ce cas, la chaudière à condensation entre en action uniquement lorsque c’est nécessaire. « Si votre habitation est parfaitement isolée, vous pouvez également utiliser la pompe à chaleur comme chauffage principal. »

Bram Van Gaelen